Embajada en Francia

Promotion d'Investissements

Coopération Décentralisée Franco-Argentine

Promotion Commerciale

Affaires Culturelles

Droits de l'Homme

À propos de cette Représentation

Iles Malouines

Coopération Scientifique et Universitaire

Visa d'Expatrié

VISA D’EXPATRIÉ (+ de 3 mois) - RESIDENCE TEMPORAIRE

Les informations ci-dessous s'appliquent aux ressortissants français. Si vous n'êtes pas français mais que vous résidez en France veuillez nous contacter afin de connaître les conditions qui s'appliquent à votre nationalité. 

1- Bénéficiaires

  • Étrangers travaillant pour une entreprise étrangère, engagés pour travailler dans la filiale en Argentine.
  • Étrangers travaillant pour une société étrangère qui rend des services à une entreprise établie en Argentine, pour le compte de son employeur.

Pour obtenir le visa, veuillez envoyer préalablement les documents sollicités ci-dessous à l’adresse email suivante : visas.efran@mrecic.gov.ar

2- Documents à présenter

- Formulaire à télécharger et à compléter par le requérant du visa. Formulaire en espagnol (à remplir par le demandeur en français ou en espagnol) / Formulaire en français (fourni uniquement à titre d'aide pour remplir le formulaire en espagnol).

- Passeport valide de minimum 6 mois à la date d’entrée en Argentine + 2 pages vierges dans le passeport.

- Deux photos d'identité de face, en couleurs, sur fond blanc, sans lunettes.

- Un extrait de casier judiciaire (pour les personnes de plus de 16 ans), datant de moins de trois mois, avec Apostille de la Haye[1] et traduits en espagnol[2].

Pour demander le Casier Judiciaire National: 02.51.89.89.51 ou www.cjn.justice.gouv.fr.

Pour apostiller le Casier Judiciaire National: Cour d'Appel de Rennes, 02.23.20.43.00 ou www.parlement-bretagne.com/cour_appel.php.

(!) Attention: Si dans les 3 dernières années vous avez vécu pendant plus d’un an dans d'autres pays que la France il faut présenter le Casier Judiciaire des autres pays dans lesquels vous avez vécu.

- Copie simple du contrat de Travail

- Note de la Société Étrangère, adressée à la Section Consulaire de l'Ambassade de la République Argentine en France, rédigée ou traduite en espagnol, avec cachet de la société.

Celle-ci doit comporter les informations suivantes: a) nom et prénoms du travailleur, situation familiale et professionnelle, b) durée du détachement, c) coordonnées de la société en Argentine, d) noms et prénoms de l'époux et de ses enfants, si l'intéressé voyage accompagné de sa famille, e) déclaration attestant que le travailleur fait partie du personnel de la société et qu'il le restera pendant son séjour en Argentine, f) rémunération…

La note devra être accompagnée d’une photocopie de l’attestation d’inscription obligatoire sur le Registre RENURE (« Constancia de inscripción RENURE ») de la filiale en Argentine.

- Justificatif de domicile.

3- Prise de rendez-vous

Une fois le dossier validé et le permis d'entrée émis, le service visas prendra contact avec vous afin de convenir d’un rendez-vous.

Le jour du dit rendez-vous, la présence du demandeur du visa est obligatoire ainsi que la présentation de tous les documents originaux (+ photocopies).

4- Coût du visa

1/ Le coût du visa est de 250 euros à régler par virement bancaire au préalable, par personne, une fois le dossier validé et RIB fourni. Une fois la preuve de paiement fournie, le rendez-vous sera accordé.

2/ Une taxe migratoire de 600 euros est à abonner aussi le jour du rendez-vous, par carte de crédit uniquement, sur le site des migrations argentines.

(!) Remarque :

L’entreprise d’accueil en Argentine a la possibilité aussi de solliciter un « Permiso de Ingreso » auprès de la:

Dirección Nacional de Migraciones -Departamento "Permisos de Ingreso"
Antártida Argentina 1325, C1104ACA – Buenos Aires
Tél: (00 54 11) 4317 03 03, E-mail: info@migraciones.gov.ar
http://www.migraciones.gov.ar    

Une fois le permis d’entrée délivré par la Direction Nationale des Migrations, celui-ci est émis dans le système informatique interne du consulat et le visa peut être émis.

Dans ce cas de figure, la taxe migratoire serait à abonner au moment de la demande du dit permis d’entrée, et non par le requérant le jour du rendez-vous.

 

[1]   L'apostille de la Haye est un sceau qui certifie l'authenticité de la signature sur un document publique. En France, l'apostille s'obtient auprès de la Cour d'Appel la plus proche du lieu d'émission de chaque document.

[2]   S'ils ne sont pas délivrés sur formulaire plurilingue ils doivent être traduits en espagnol. Attention, l'extrait du casier judiciaire n'existe pas en format plurilingue.